| INTRODUCTION | TRANSITION | RESILIENCE | PRINCIPLES | EESAB-PROJECTS |
| http: DESIGN AND TRANSITION | BIBLIOGRAPHY | EVENTS | LINKS |

2016/2017 WORKSHOP VERRE : L'île est hylé

 
























À la rencontre d’un savoir-faire artisanal sur un territoire insulaire

(Hylé, matière subtile, matière dans laquelle baigne la terre. La hylé indique la matière dont une chose est faite)


Qui dit île dit territoire. J’entends ici «insularité » et « paysage ». Ces deux notions interviendront de manière directe et concrète dans la réalisation du workshop. Les éléments poétiques, formels, géologiques, historiques, géographiques, sociaux et environnementaux auxquels ces notions nous renvoient seront autant de terrains d’études que de prétextes expérimentaux pendant la réalisation de ce workshop.
Nous considérerons ici le paysage comme un élément clé entre les diverses caractéristiques naturelles et culturelles de l’île. L’objectif étant de pouvoir témoigner une interaction entre l'homme et son environnement sous sa forme la plus totale. L’île deviendra par conséquent, notre sujet principal. Laboratoire à ciel ouvert, chaque élément prendra son importance. Nous nous attacherons alors à un territoire précis, délimité. Faire intervenir le domaine artistique sera pour nous une manière de reconsidérer l'étude d'un territoire et faire en sorte que le tangible puisse se mêler à l'imaginaire et à la rêverie.


Objectif :


L’objectif pour ce workshop sera de vivre l’insularité comme une expérience créative tout en observant, s’imprégnant, puis analysant le paysage environnemental, social et culturel. Le but étant qu'à l'issue, le travail effectué puisse retranscrire des caractéristiques de l’île dans un projet plastique réalisé grâce à un savoir-faire précis et local. La production pourra être pensée et produite en tant que création in-situ, pérenne ou évolutive, à placer directement dans le paysage, comme un objet ou une sculpture...etc.
Intégrant la pratique du verre soufflé, avec Fluïd Création Verre, il s'agira de penser l’île et la pratique du verre soufflé directement comme composants du projet. Il sera donc important qu'un véritable échange se créer entre étudiants et artisans.
La particularité d’une île ne vient pas seulement de son endémisme environnemental ou de ses caractéristiques géographiques. Elle apparaît également dans l’héritage de sa culture et de ses traditions. Véritables richesses de leur patrimoine, souvent, ces savoir-faire se perdent. Faire appel à une pratique artisanale de l’île pourra non seulement aider à matérialiser l'analyse de ce territoire, mais elle pourra peut-être aussi devenir génératrice de forme.


Enjeux :


- Observer et s’imprégner d'un territoire, l'île


- Analyser un environnement naturel et social fort, endémique et sauvage.

- S’inspirer des caractéristiques de l’île pour les retranscrire avec le verre soufflé.

- Sortir de son contexte de travail habituel.

- Penser l’étude d’un territoire par différents champs d’applications.

- Aller à la rencontre d'artisans verriers et établir un dialogue entre artisans et étudiants

- Observer et travailler avec un savoir-faire artisanal technique et précis.

- Comprendre l'importance d'une production artisanale et du partenariat artiste, designer et artisans.

Déroulement :


- Du 13 février 2017 au 17 février 2017 (vacances) 

- 5 étudiants

- A Belle-Île-En-Mer


Etudiant.es designers engagé.es :

Sarah Laubie
Lin Jifa
Alexandra Goinvic
Chloé Garcia
 

Julie kelberine

No comments:

Post a Comment